DIOCESE DE KARA
A l'ecoute d'une fidele apres le pelerinage
Devant la porte Sainte
Porche des fideles
Sa familiarite avec les enfants
Sortie de la messe
JUBILE D'ARGENT DU DIOCÈSE DE KARA AU TOGO - 1er JUILLET 1994 -1er JUILLET 2019. CHACUN REÇOIT LE DON DE MANIFESTER L'ESPRIT EN VUE DU BIEN DE TOUS ( 1 Co 12, 7)

VISITE DE MGR MARC AILLET, EVÊQUE DES DIOCESES DE BAYONNE-LESCAR ET OLORON

En Novembre 2011, dans le bus qui les conduisait au Stade de l’Amitié au Benin où le pape Benoit XVI allait remettre à l’Eglise d’Afrique l’exhortation apostolique Africae Munus, Mgr Marc AILLET et Mgr Jacques Danka LONGA font connaissance et murissent l’idée d’un jumelage entre les deux diocèses. Depuis lors, sept (7) années se sont écoulées. Assez pour qu’un enfant parvienne à l’âge de raison, mais pour une institution, cela peut paraître peu. Les deux diocèses sont encore dans la phase de découverte mutuelle. Et dans le sens de cette découverte, les initiatives ne manquent pas notamment dans le domaine des visites et de la coopération missionnaire.
La première visite de Monseigneur AILLET à Kara remonte à décembre 2015. À la suite de cette visite le Père KOLDE-EGLOU Joseph est allé en mission fidei donum dans le diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Il y est encore à ce jour. En retour, le séminariste Alexandre BLODEAU a passé une année sur la paroisse Christ Sauveur de Kara Tomdè pour son stage inter-cycle. 
En février 2018, ce fut le tour de Mgr LONGA Jacques de se rendre à Bayonne accompagné du Père PADANASSIROU Innocent. Après cette visite, deux autres jeunes ont décidé de venir faire une expérience dans le diocèse frère de Kara. Il s’agit d’Alexandre Gill, un séminariste en fin de cycle et d’Arnaud de Gouberville, un jeune en recherche.
Alexandre Gill est sur la paroisse Notre Dame de Fatima de Niamtougou, dans le doyenné nord du diocèse. La langue parlée est le Nawdm communément connu sous le nom de Losso (notamment dans les anciens livres). La majorité de la population est Nawda. Alexandre s’essaie à la langue et à la cuisine locale et s’intègre rapidement. Il est bien apprécié des paroissiens. Il donne des cours de Français et de Formation Humaine et Religieuse (FHR) au Collège Père Brungard (CPB), un collège catholique. Il tient aussi les catéchumènes de deuxième année de baptême et accompagne les servants d’Autel. Avec ces derniers, il a effectué du 26 au 30 décembre 2018, une sortie sur la paroisse sainte Famille de Kara Dongoyo. Pour les paroissiens de Niamtougou et les habitants de la localité, c’est une grande joie de l’avoir au milieu d’eux.
Arnaud de Gouberville, quant à lui, est envoyé sur la paroisse Saint Jean-Baptiste de Sirka, une paroisse rurale au sud-est du diocèse, habité par le peuple Kabyè parlant la langue Kabyè. Très actif et dégourdi, il s’est très vite assimilé à la population rurale et s’applique merveilleusement à la langue, à la culture et à la cuisine locale. Comme activités, il accompagne les servants d’Autel et les chorales, visite les familles, aide à l’entretien du presbytère et de l’église. Il fait aussi le sport. Il aime bien la masse paysanne et se sent bien épanoui. Les paroissiens en sont très fiers.
Dans le cadre du jubilé d'argent de l’érection du diocèse de Kara, Mgr AILLET s’est de nouveau rendu dans le diocèse frère de Kara du 20 au 25 février 2019. Il était accompagné dans son voyage d’un prêtre et de deux laïcs : le Père GOMEZ Victor, curé de la paroisse saint Théodore de l’Alliance à Salies de Béarn et Secrétaire Général du Conseil Presbytéral de Bayonne,  Mme BOULET Nicole, de la Paroisse Notre-Dame d’Espérance de Jurançon, membre du Conseil Pastoral Paroissial de Jurançon et responsable de la communication pour le doyenné de Pau Périphérie et Mr Patrice de La CONDAMINE, Historien et membre de la paroisse saint François-Xavier de Navarrenx. 
Durant leur séjour, ils ont eu à visiter les paroisses Notre-Dame de Fatima de Niamtougou et Saint Jean Baptiste de Sirka où se trouvent respectivement Alexandre et Arnaud, le Châteaux Tembarma sur la paroisse saint Laurent de Nadoba et la paroisse cathédrale Saints Pierre et Paul de Kara. Ils ont eu également des dîners de travail avec les Consulteurs diocésains, les aspirants séminaristes de la ville épiscopale, les membres du comité de pilotage du jumelage, les délégations de l’Union Des Consacrés (UDC), des Équipes Notre Dame (END) et du Mouvement des Foyers Chrétiens.
La délégation de Bayonne s’est dite satisfaite de la visite et impressionnée par la jeunesse, la convivialité et l’enthousiasme des chrétiens de Kara. 
 Confions ce projet de jumelage entre les deux diocèses à l’intercession de la Vierge Marie et de saint Paul, le saint patron du diocèse. Ensemble pour le Christ, Ensemble pour notre diocèse.

Père Aristide KAGNOUDA, 
Administrateur de la paroisse Sainte Famille de Kara-Dongoyo

Dernière mise à jour: 2019-03-11 Version Imprimable
Ensemble pour le Christ, Ensemble pour notre Diocèse
© 2015 Diocèse de Kara