DIOCESE DE KARA
A l'ecoute d'une fidele apres le pelerinage
Devant la porte Sainte
Porche des fideles
Sa familiarite avec les enfants
Sortie de la messe
JUBILE D'ARGENT DU DIOCÈSE DE KARA AU TOGO - 1er JUILLET 1994 -1er JUILLET 2019. CHACUN REÇOIT LE DON DE MANIFESTER L'ESPRIT EN VUE DU BIEN DE TOUS ( 1 Co 12, 7)

Actualités : PAROISSE SAINT JEAN-PAUL II DAWANDJELO

PAROISSE SAINT JEAN-PAUL II D’AWANDJELO
La paroisse Saint Jean-Paul II d’Awandjélo est l’une des plus jeunes paroisses du diocèse, elle a été érigée le 15 août 2011 par Monseigneur Jacques Danka LONGA, Evêque du Diocèse de Kara. Située au Sud du diocèse, elle est limitée au Nord par la Paroisse “Don Bosco“ de Kara Sud, au Sud par la paroisse de Bafilo dans le diocèse de Sokodé, à l’Ouest par la paroisse d’Atchangbadè et à l’Est par la Paroisse de Kpènzindè. Depuis son érection elle a été confiée aux missionnaires SMA (Sociétés des Missions Africaines) avec le tout premier Curé le Père Lukasz KOBIELUS de nationalité polonaise.
Historiquement, cette partie du diocèse de Kara a été peuplée durant la première moitié du XX siècle.  Partis de la Kozah, de la Binah et de Doufelgou à la recherche des terres cultivables les Kabyè et les  Lamba s’y sont installés. Arrivés en petits groupes, ces immigrants formèrent différents villages : Soumbou, Wélou, Kpanganzipio, Seouda, Akaïdè et Awandjélo qui sont devenus aujourd’hui des stations de la Paroisse Saint Jean-Paul II. 
Chacune de ses localités a son histoire propre depuis le peuplement jusqu’à nos jours en passant par l’arrivée de l’Evangile. Le Rév. Père Adjola Raphaël, curé de l’actuelle cathédrale Saint Pierre et Paul de Kara avait envoyé en ce lieu (Awandjelo, Soumbou) dans les années 1970, un certain SAMA Benoît (connu sous le nom Tchitchasama) pour assurer la catéchèse. Malgré l’effort considérable de ce catéchiste dévoué, l’évangélisation de ce milieu n’avançait pas. L’indifférence de la population et même l’hostilité des charlatans et des « sorciers » déplacés de force sur ces terres arides depuis les années 40 décourageait les premiers convertis et bloquait le développement humain que l’Eglise était sensée d’apporter. La chapelle d’Awandjelo construite dans les années 80 demeurait presque vide. Vu la situation, 
A partir de 1994 le secteur sud de la paroisse de Kara a été confié aux Pères Salésiens de Don Bosco. D’après quelques témoignages, la reprise était toujours difficile. Les premiers chrétiens de Soumbou et de Wélou qui commençaient par former les noyaux de leurs premières communautés au début des années 90 ont pris du devant par rapport aux quelques baptisés d’Awandjelo. Le Rév. Père Francesco RODRIGUEZ (Père Paco) n’a pas croisé les bras et s’est investi avec persévérance pour former une nouvelle génération de jeunes chrétiens à Awandjelo. Ses efforts donnaient petit à petit les résultats espérés. Simultanément avec son aide ont pu naître (fin des années 90’ jusqu’aux 2010) les petites communautés de Kpanganzipio, Akaïdè et Séouda.
C’est en 2010 avec le départ du Père Paco que Mgr Jacques Danka LONGA a exprimé son désir de créer une nouvelle paroisse dans ce milieu demeurant toujours un terrain de « première évangélisation » et de la confier aux missionnaires SMA. Le Père Lukasz KOBIELUS, étant encore vicaire de la paroisse Marie-Reine de Saoudé et ayant reçu la charge de fonder la nouvelle paroisse a choisi avec l’appui des quelques fidèles de confier la nouvelle structure du diocèse à l’intercession de Serviteur de Dieu le pape Jean-Paul II. A l’approche de sa béatification le Père Lukasz (originaire du village de l’éminent pape) a exprimé devant Mgr Jacques son désir de choisir le Bienheureux Jean-Paul II comme patron de la paroisse. Les démarches administratifs nécessaires auprès du Saint Siège étant faits, la première paroisse de Bx Jean-Paul II en Afrique a été érigée le 15 août 2011 par l’évêque de Kara Mgr Jacques Danka LONGA. Une joie immense a surgit dans les cœurs des fidèles, d’autant plus que le 18 août le Père Lukasz étant en congé en Pologne a reçu de l’ancien secrétaire du Pape Jean-Paul II, S.E. cardinal Stanislaw DZIWISZ la première relique du Bienheureux qui devait partir avec lui sur le continent africain. Ainsi l’installation du curé et l’introduction solennelle de la relique « du sang » de Bx Jean-Paul II dans la nouvelle paroisse d’Awandjelo ont eu lieu le 22 octobre 2011, en la première fête patronale paroissiale.
Depuis, la nouvelle paroisse reconnaissante pour tous les efforts de ceux qui l’ont initiée et contribué à sa naissance dans le diocèse, dépolit ses ailes en accordant à ses fidèles plus d’autonomie, d’attention mais aussi de responsabilité. Malgré un nombre encore réduit de fidèles (env. 500 personnes baptisés) durant ses derniers quatre ans d’existence elle a fait naître des groupes de prières, des associations et de mouvements d’action catholique avec des chapelles, l’école catholique et le jardin d’enfants qui portent le nom de Saint Jean-Paul II. La construction de l’église paroissiale a débuté il y a 2 ans et demie et tend à son achèvement grâce à l’intercession du Saint Patron de la paroisse. 
Dans cette paroisse rurale l’apport des catéchistes sous l’égide de Mr Samuel PAKO (catéchiste principal) est considérable et s’inscrit dans la continuité des leurs prédécesseurs défunts: Benoît et Michel SAMA, René KARABOU, Robert PERE et Samson N’GNAMA qui restent toujours présents dans nos pensées et dans nos prières.
Le 7 juin 2015 le Père Lukasz ayant souci des représentants de l’Association de Saint Antoine de Padoue dans sa paroisse a inauguré le Sanctuaire Paroissiale de St Antoine en la chapelle de Soumbou où il a solennellement introduit la relique du Saint de Padoue, destinée pour le culte public.

Date de publication: 0000-00-00 Version Imprimable
Ensemble pour le Christ, Ensemble pour notre Diocèse
© 2015 Diocèse de Kara