DIOCESE DE KARA
A l'ecoute d'une fidele apres le pelerinage
Devant la porte Sainte
Porche des fideles
Sa familiarite avec les enfants
Sortie de la messe
JUBILE D'ARGENT DU DIOCÈSE DE KARA AU TOGO - 1er JUILLET 1994 -1er JUILLET 2019. CHACUN REÇOIT LE DON DE MANIFESTER L'ESPRIT EN VUE DU BIEN DE TOUS ( 1 Co 12, 7)

Actualités : HISTORIQUE DE LA NAISSANCE DE LA COMMUNAUTE DE ST ANTOINE DE PADOUE DE SOUMBOU

Le village de Soumbou fut créé par l’arrivée des premiers déplacés venant de Lama-Kolidè et de Lama-Feing dans les années 1920 sous l’ordre des colons français.

En ce temps, les environs village étaient habités par une multitude d’animaux dont les plus répandus étaient « SOUMAH » qui veut dire “Panthère” et « BOU » signifiant “La colline” qui est devenu aujourd’hui Soumbou.

Au fur des années ce peuple de “SOUMAH-BOU” s’est consolidé dans son évolution socioculturelle et religieuse et a donné naissance à un petit noyau des chrétiens qui vers la fin des années 40. Les fidèles se réunissaient sous un appâtam grâce à l’appui du Père PERIN (SMA). Cependant ce groupe ne résistera pas longtemps à cause des hostilités éprouvées de la part de la population autochtone méfiante vis-à-vis des évangélisateurs. 

Dans les années 60, cette petite communauté renaît dans le quartier “Kponyo” grâce au Révérend Père ADJOLA avec pour premier catéchiste SAMA connu sous le nom de Teacher-SAMA. Le faible effectif à Soumbou a poussé le père ADJOLA à transférer en 1978 la communauté chrétienne à Awandjélo. Là les deux peuples frères Awandjélo-Soumbou se rassemblaient chaque dimanche, quelque fois pour les messes et souvent pour les prières dirigées par le Catéchiste SAMA Michel aidé dans la catéchèse par PERE Robert.

Dans les années 1989-90, l’évolution de la population chrétienne de Soumbou a permis de commencer la catéchèse dans les classes de l’école primaire. Dans la même période Monsieur PISSIYOU Raphaël introduit comme groupe de prière « l’Association de St Antoine de Padoue » qu’il avait connu à la paroisse de Sts Pierre et Paul de Kara.

Avec l’insistance du révérend Père Adjola, il fallait chercher un terrain pour la chapelle. Cela fut fait et la première chapelle sous forme d’un appatâm a été bénie le 13 Juin 1993 par le Révérend Père Innocent PAHIZI. A cette occasion, la communauté accueillit pour la première fois la fête annuelle des Antoniens.

Voici les familles chrétiennes qui ont constitué la première communauté : PISSIYOU Raphaël, ATCHOLI Joseph, SANGUE François, KARABOU Réné, KARABOU Paulin, KONDOH Jules, PIYE Gabriel, N’ZONOU Virginie, NABEDE Emmanuel.

Depuis cette date les messes étaient célébrées tour à tour par les Révérends Père ADJOLA Raphaël, Père PIGNANG Eloi, Père PAHIZI Innocent, Père Patrice LIMDE-EYOU, Père KPANTILA Grégoire jusqu’à l’arrivée des Prêtres Salésiens en 1996.

Le 06 Janvier 1996, Epiphanie du Seigneur, le Père PAKO Rodriguez a célébré à Soumbou sa première messe en tant que Curé de la paroisse de St Jean BOSCO. Peu de temps après il a annoncé la construction de la présente chapelle qui a été inaugurée le 15 Août 1998. 

Dès ce moment, nous recevions le soutien des catéchistes volontaires et de la Sœur Salésienne Marie-Jésus qui préparait les célébrations en absence du prêtre et nous apportait la communion les dimanches. 

Dès le 15 Août 2011, la Communauté de Soumbou devient la station secondaire de la nouvelle paroisse St Jean Paul II d’Awandjélo. Pour faire grandir la spiritualité de St Antoine dans ce milieu, le Père Lucas KOBIELUS SMA, Curé de la paroisse, fait venir du sanctuaire de Padoue la relique de St Antoine qui est solennellement introduit dans cette chapelle le 7 Juin 2015.

Depuis 2015, le sanctuaire paroissial de St Antoine de Padoue accueille un pèlerinage annuel des antoniens du diocèse de Kara.

 

 

Date de publication: 2018-12-01 Version Imprimable
Ensemble pour le Christ, Ensemble pour notre Diocèse
© 2015 Diocèse de Kara