DIOCESE DE KARA
A l'ecoute d'une fidele apres le pelerinage
Devant la porte Sainte
Porche des fideles
Sa familiarite avec les enfants
Sortie de la messe
JUBILE D'ARGENT DU DIOCÈSE DE KARA AU TOGO - 1er JUILLET 1994 -1er JUILLET 2019. CHACUN REÇOIT LE DON DE MANIFESTER L'ESPRIT EN VUE DU BIEN DE TOUS ( 1 Co 12, 7)

Actualités : VP à la Paroisse S. Jean-Paul II d’Awandjélo 19-21 octobre 2018

Dimanche 21 : Dimanches des missions, Fête patronale de la paroisse et confirmation
Homélie

Père curé,
Chers membres du CPP
Chers confirmands de ce jour
Chers amis, venus des autres stations secondaires Kankpanzibio, Séouda, Wèlou, Soumbou et Akaïdè
Bienvenus dans cette maison du Seigneur consacrée il y a seulement quelques années. Chers fidèles de la paroisse, cette église est pour votre source commune, votre lieu de rassemblement. Merci donc d’aimer cette église et d’y venir prier comme vous le faites déjà. Je vous remercie pour l’accueil dont je bénéficie depuis le premier jour de cette visite. Je prie pour vous tous et pour chacun et me recommande à vos prières.

Ce jour, nous célébrons la JMM et votre fête patronale qui est aussi celle de notre pays le Togo. Car, S. Jean-Paul II, votre patron et patron du Togo est célébré le 22 octobre. Bonne fête donc à vous tous. Que par l’intercession de ce saint pape le Seigneur accorde à chacun ce qu’il lui faut pour grandir dans la Foi l’Espérance et la Charité. 

Au baptême chacun se choisit ou reçoit un nom. Généralement, il s’agit d’un nom de saint ou tout au moins un nom qui a un sens chrétien. Ainsi nous avons des noms tels : Matthias, Matthieu, Jean-Paul II, Luc, Jacques, Essoyomèwè, Essopouyou, essowèdéou, Koboyo, Pikedinam, Magnim, pouwèmdéou, Pouwèdéou. Le choix d’un nom est en engagement que nous prenons.  Le saint est une femme, un homme, qui après la mort, vit désormais auprès de Dieu. C’est alors que le Saint devient un exemple de vie pour nous, un exemple à suivre. Ainsi, Jacques tu dois toi aussi devenir le nom que tu portes : un saint. Chers amis, de la paroisse S. Jean-Paul II devenez ce que vous portez comme nom : SAINT. Vous devez tendre à vivre votre foi comme S. Jean-Paul II. 
Lorsqu’il a été choisi comme pape, Jean-Paul II a lancé un appel au monde entier : « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur du Christ » N’ayez pas peur d’être chrétiens et de témoigner de votre foi. Ainsi chers amis de cette paroisse vous devez être des chrétiens et des chrétiennes courageux et courageuses dans votre foi. En cette JMM il convient de souligner deux traits, deux éléments importants dans la personne et la vie de S. Jean-Paul II : Son amour de la Vierge Marie et son esprit missionnaire. 

Jean-Paul II a beaucoup voyagé. Il a beaucoup voyagé non pas comme un touriste, un curieux qui veut découvrir le monde mais pour répandre la bonne odeur du Christ et de son Evangile. En réalité celui qui a reçu l’Evangile, la foi, le feu de l’Esprit, le baptême ne peut pas rester les bras croisés. Quand vous êtes saisi par le Christ vous sentez en vous la force de partir, de sortir pour le faire connaître aux autres. Si vous aimez vraiment les autres vous ne pouvez que chercher à leur communiquer l’Evangile. Oui c’est l’amour de Jésus et l’amour des âmes qui poussaient Jean-Paul II à voyager pour prêcher la Bonne Nouvelle. La mission est autre nom de la charité fraternelle. 

Chers jeunes, devenez missionnaires de vos camarades jeunes. A l’école, dans les lieux d’apprentissage ou au champ montrez votre amour pour vos frères et sœurs jeunes en étant missionnaires auprès d’eux. En donnant le beau témoignage de la vérité, du travail bien fait, du respect et de l’obéissance aux parents et à vos éducateurs vous ferez l’admiration de vos frères et sœurs jeunes et serez alors lumières pour eux. A Rome, se tient actuellement une réunion des Evêques pour réfléchir sur vous, les jeunes. Cela montre l’importance que l’Eglise vous accorde, chers jeunes. Efforcez-vous de mériter cette confiance. Et justement, le message du pape François pour cette journée mondiale des missions a pout thème : « Avec les jeunes, portons l’Evangile à tous » Dans ce message le pape s’adresse à vous les jeunes en ces termes : « vous aussi les jeunes, par le baptême vous êtes des membres vivants de l’Eglise, et ensemble nous avons la mission de porter l’Evangile à tous. Personne n’est si pauvre au point de ne pas pouvoir donner ce qu’il a, mais avant tout ce qu’il est. Cher jeune ne pense jamais que tu n’as rien à apporter, ou que tu ne manques à personne. Beaucoup de gens ont besoin de toi ; sache-le. Que chacun de vous chers jeunes le sache dans son cœur : beaucoup de gens ont besoin de moi »
Chères familles, devenez missionnaires auprès de vos enfants et des autres familles en donnant l’exemple d’une vie de charité fraternelle, de fidélité réciproque, de foi et de prière. Rappelez-vous chers parents que vos enfants d’aujourd’hui sont les décideurs et responsables de demain. Vous êtes donc aujourd’hui responsables de ce que seront demain cette paroisse, l’Eglise et notre pays. Nous avons ici un prêtre polonais qui a quitté ses amis, ses connaissances pour venir jusqu’ici. C’est un exemple pour nous. Nous pouvons et devons participer à la mission de l’Eglise par le témoignage ainsi que je viens de le rappeler mais aussi par la prière, le partage de nos biens pour la mission, par la quête que nous faisons en ce jour et qui sera envoyé à Rome pour aider les pays qui en ont le plus besoin. C’est avec cette quête que toute l’église dans le monde entier fait en ce jour que le pape nous vient en aide notamment pour la construction des chapelles, des églises, des maisons où logent les prêtres dans les paroisses. Dieu est généreux et bons envers nous soyons nous aussi généreux

Chers amis, TOTUS TUUS, tout à toi. C’était la devise de S. Jean-Paul II, c’est-à-dire que sa foi, sa vie de foi se résumait en cette parole. Je suis tout à toi Marie. Jean-Paul II a eu une fervente, très fervente dévotion à la Vierge Marie. Si nous voulons être les fils et filles spirituels de S. Jean-Paul II, aimons Marie. Chers paroissiens, sur le chemin de la foi il y a Marie. Marie est là comme aux noces de Cana. Elle est la qui nous fait signe et qui nous précède sur nos chemins. Elle est là qui intercède pour nous comme aux noces de cana et qui nous dit « faites tout ce qu’il vous dira » S. Bernard nous dit : « Lorsque nous l’appelons en disant ‘Marie’. Elle nous répond Jésus » Cela veut dire qu’en réponse à notre prière Marie nous donne Jésus. Mare est le chemin le plus sûr pour trouver Jésus, le chemin le plus court et rapide pour aller au ciel, pour devenir saint.

Père Lucas, chers amis, particulièrement vous chers confirmands de ce jour, et toi Jacques LONGA, l’occupation principale de Marie au ciel est d’attirer à son Fils les hommes et femmes encore ne marche vers le ciel. Elle se présente à l’humanité blessée et en quête de repère comme celle qui intercède auprès de son Fils. Marie est là comme aux noces de Cana. Elle porte à son Fils nos besoins et revient nous dire : « faites tout ce qu’il vous dira » Prenons Marie chez nous. Prenons-la en le priant tous les jours et chaque jour. Prenons-la en imitant sa foi et sa confiance en Dieu elle qui a cru, avec une foi totale et confiante. 

Et justement à travers l’exemple de Jacques et de Jean dans l’évangile de ce jour, Jésus nous enseigne que la véritable grandeur dans l’Eglise c’est le service des autres, le service de l’Evangile : « celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être le premier sera l’esclave de tous. Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude »

Chers amis, Pour la construction de notre paroisse, de notre communauté, de notre diocèse, de notre pays, Dieu a besoin de nous, de chacun de nous. Dieu a besoin que chacun de nous se mette au service des autres. Dans l’Eglise, dans cette paroisse, dans toute Communauté Chrétienne de Base,  chacun doit pouvoir trouver sa place de service. Et lorsque nous rendons service aux autres au nom de notre foi, de notre amour de Dieu, de l’Eglise, de notre paroisse nous ne devons pas attendre à être remboursés, payés en retour. Car la récompense est donnée par Dieu. Et l’ultime récompense c’est le salut de notre âme.
Par l’intercession de S. Jean-Paul II que le Seigneur donne à chacun l’esprit de service et de mission ; qu’il nous donne d’aimer la Vierge Marie. Que S. Jean-Paul II lui-même prie pour nous et pour notre pays particulièrement en ces moments que nous vivons.
« Seigneur donne-leur le repos éternel et que brille à leurs yeux la lumière sans déclin. Qu’il reposent en paix » 
+ LONGA Danka Jacques

Date de publication: 2018-10-31 Version Imprimable
Ensemble pour le Christ, Ensemble pour notre Diocèse
© 2015 Diocèse de Kara